Ostéopathie aujourd'hui

 

En Belgique, un ostéopathe qualifié, a suivi une formation professionnelle de plusieurs années, dans laquelle une connaissance approfondie de la médecine a été rassemblée. Il examine et traite les patients au mieux et d’après sa qualification. Via une formation complémentaire et permanente, il devra continuer à travailler, à actualiser ses connaissances et parfaire ses compétences afin que ses patients puissent toujours bénéficier  d’un traitement de qualité.

 

Depuis 2007, le traitement ostéopathique est partiellement remboursé par les mutuelles. Un pas est fait dans la reconnaissance officielle de la discipline.

 

Pour que le patient puisse bénéficier d’un remboursement, l’ostéopathe doit remplir plusieurs obligations :

 

  • L’ostéopathe doit avoir déposé une preuve écrite et être en possessiond’un  diplôme reconnu par les mutuelles.
  • Une assurance de responsabilité professionnelle pour ostéopathiedurant laquelle lui/elle exercera sa profession.
  • Les ostéopathes qui exerceront également la profession dekinésithérapeute doivent signer une déclaration dans laquelle ils serefusent à  facturer des prestations-INAMI de kinésithérapie si le patient a reçu le même jour un traitement d’ostéopathie.
  • L’ostéopathe  délivrera, à cette fin, une attestation universelleintermutuelliste lors de chaque traitement.

                      

Le remboursement sera calculé par personne et sur base de l’attestationdélivrée par l’ostéopathe. Le total des remboursements est limité actuellementà 5 prestations par année calendrier.